Le saumon Atlantique

                                                                                    Le saumon atlantique :

Qui est le saumon?

Le saumon est un poisson qui vit dans l’eau froide. Il se nourrit de harengs et de crevettes.

Sa couleur:

Au cours de sa croissance, le saumon peut changer de couleur quand il grandit. Il peut être bleu, blanc, rouge,rose,gris,…

La vie du saumon:

Un saumon adulte en mer vit au Groenland, où il s’engraisse. Après 1 à 3 ans passé en mer, il migre vers sa frayère* natale. Son trajet est très long. Il parcourt un peu plus de 4000 km. Le Bécar, mal en parure de noce,  retrouve peu à peu l’eau douce. Un peu plus tard, il doit franchir des chutes d’eau, se sont des étapes obligatoires et très épuisantes. Ensuite, il s’installe dans une eau très froide (6°C). Cet endroit est un lieu de reproduction qui se passe sur des graviers en eau claire. La femelle étant sur le point de pondre peut donner naissance jusqu’à 2000 œufs par kg. L’œuf qui éclot est un Alevin qui commence à s’alimenter  de larves et d’insectes entre mars et avril où il passe 1 an. Il se transforme en Tacon et mesure 12 cm. Il passe 1 an en rivière pour pouvoir ensuite dévaler au Groenland le cours d’eau jusqu’à la mer. Un peu plus tard, il mesure 18 cm et devient un Smolt. Il change de couleur et devient argenté. Il mémorise l’odeur de la rivière et, 1 à 3 ans plus tard, il recommence ce que ses parents ont accomplie et il partira vers les eaux douces au début du troisième printemps.

FRAYERE:  lieu où les poissons naissent

                                           

                                                                   Le saumon adulte

                                  

                                                                             L’alevin

                                                                                                                         Lucy Reuillon et Auriane Eloy 5D

                                                                                       

 

 

 

                                                                                                                                                                                                   

LA VIE DU SAUMON ATLANTIQUE

La vie du saumon Atlantique

Un saumon est un poisson de mer qui remonte les rivières. A la fin de l’automne, le saumon adulte retourne vers sa source natale pour se reproduire à la Nive . Il revient du Groenland dont la nourriture est abondante. Il doit parcourir 4 000 km entre le Groenland à sa source qui se situe à la Nive. Ils cessent alors de se nourrir et cherchent à remonter leur rivière jusqu’à l’endroit où ils sont nés. Il doit franchir des chutes d’eau. Pour les franchir, il doit passer dans une passe à poissons car par endroit les barrages sont trop haut à sauter. La passe à poissons est un ouvrage permettant la remontée des poissons en amont d’un barrage de rivière.

      

Passe à poissons

Les adultes se regroupent par couple et creusent un nid à l’aide de violents mouvements de queue. Après avoir déposé et fécondé les œufs, il l’est recouvre de gravier.

 

 

Vers la mi-octobre, les saumons s’apprêtent à quitter les fausses de la rivière pour se diriger vers les frayères pour que la femelle creuse une dépression dans les graviers. Une frayère est le lieu où se reproduisent les poissons. Ils y retrouveront une eau peu profonde, un courant plus rapide et un fond parsemé de gravier. Puis, un bon matin, la température de l’eau s’abaisse vers les 6°C.

 

   

Saumon Atlantique

Oihana,Inès,Pauline,Anaïs 5eD

Sortie Saint-Jean-Pied-de-Port

 

 

Nous sommes allés au bord de la Nive de Beheroby pour pêcher des invertébrés. Nous nous sommes servis d’épuisettes. Il y a 3 façons de pêcher :

-On prend une grande épuisette et on pêche dans les endroits profonds.
-On prend une petite épuisette et on pêche dans les endroits étroits.
-On retourne un caillou, on récupère les animaux habitants dessous, et on le repose là où on l’a trouvé.

Les animaux que nous avons trouvés nous ont montré que la rivière n’était pas polluée. On a trouvé plusieurs invertébrés dont la sangsue Piscicola geometra
La Sangsue Piscicola geometra est une sangsue qui peut atteindre 50 mm de longueur. Elle est allongée, fine, cylindrique et possède deux paires d’yeux. Elle est striée horizontalement de bordeaux sur fond gris à beige.
Elle peut nager rapidement en ondulant le corps.


la passe à poissons

  St Jean Pied de Port : la passe à poissons

 

Nous avons observé une passe à poissons qui permet aux saumons de sauter par-dessus un barrage ou une cascade.

 

Une passe à poissons est composée de petites marches pour que le poisson puisse se reposer entre chaque saut. Par exemple un saumon se sert de la passe à poisson. Le saumon naît dans une rivière. Le saumon s’en va et parcourt 4000 km et ensuite il revient là où il est né pour pondre des œufs à son tour.

                          

Sortie IDD

Sortie d’IDD :

 

 

Compte rendu du 04/11/11

 

Nous sommes allés à Saint-Jean Pied de port pêcher des invertébrés avec une épuisette et un récipient pour mettre les invertébrés dedans, L’eau était froide et il y avait du courant. Ils se cachaient sous des cailloux entourés de feuilles mortes. Il y avait un endroit plus profond, certaines personnes se sont remplit les bottes d’eau glacée en passant par la. Après avoir fini de pêcher nous nous sommes changés car nous étions mouillés. Nous avons observés et classer ce que nous avons pêché pour en apprendre plus sur ces petites bêtes.

Nous avons pêché une perle (larve), des nérites et une crevette. C’était très amusant ! Mais ensuite il a plut et nous nous sommes abrité sous une bâche tenue par nos gentilles animatrices.
Puis nous avons reprit le chemin du car sans la pluie et nous nous sommes bien amusé dans le bus.

Justine et Elena

Expérience de la bouteille.

Expérience de la bouteille :

 

Le but de l’expérience est de montrer comment marche une vessie natatoire. En une simple expérience avec une bouteille et un trombone.

 

è Schémas :

 

 

 

 

Bouteille remplie d’eau fermée

 

                    Morceau de paille avec trombone a l’intérieur (remplie d’air)*

 

 

 

  • Morceau de paille où l’on a inséré un trombone

  Evidement il est rempli d’air, au début de l’expérience c’est-à-dire sur le premier schéma.

  Sur le second schéma il est rempli d’eau. 

 

 

Bouteille d’eau fermée                                    

 

        Trombone + paille remplie d’eau*

Matériel :

 

     +   

 

Protocole :

 

On déplie le trombone, on l’insère dans un morceau de paille coupé. On le met dans la bouteille remplie d’eau, fermée.

 

 

Résultats :

Quand on appuie sur la bouteille le trombone descend, car la paille se remplie d’eau. Quand on relâche la bouteille le trombone et la paille remonte car l’eau s’en va et l’air revient. Cette expérience explique comment marche la vessie natatoire du poisson avec l’expérience facile d’une bouteille d’eau.

L’expérience nous explique que quand la vessie natatoire est remplie d’oxygène le poisson remonte à la surface, et quand elle se vide le poisson  redescend en profondeur. Voilà ce que l’expérience nous a appris sur la vessie natatoire.

 

La vessie natatoire se présente comme un sac à paroi* mince remplie de gaz. Ce sac est rempli de dioxygène, de dioxyde de carbone et de diazote.  La vessie natatoire varie selon l’espèce du poisson et de la profondeur.

Paroi : Côté intérieur.

 

=Vessie natatoire : Une vessie natatoire sert essentiellement à équilibrer le poisson et de se tenir entre deux eaux.

Quelques poissons n’ont pas de vessie natatoire, en voici quelque un :

 

   -Les Thons

   -Les soles

   -Les blennies

   -Les Gobies

   -Les Requins

   – Les Raies…

 

C’est un organe de poisson osseux. Elle se situe dans l’abdomen des poissons sous la colonne vertébrale.

SORTIE A SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT

Nous sommes allées à Saint-Jean-Pied-de-Port.

On nous a proposé de la pêche:

On nous a donné des épuisettes et nous avons commencé à aller dans l’eau avec nos bottes. Grâce aux épuisettes nous avons pu extraire de la Nive des invertébrés.

On a trouvé:

-des limnées

-des larves de tipule

-des nérites

-des sangsues

-des larves de perle (si on trouve cet insecte , ça veut dire que l’ eau n ‘ est pas polluée , qu’elle est bonne)

-des poissons

-des crevettes

-des gammares

-des ephémères

Puis nous avons mis les invertébrés dans un petit récipient. Et la guide nous a demandé de choisir un invertébré pour en noter les informations.

Ensuite nous nous sommes changées pour partir vers d’autres activités.


Juliette Schanentgen        Lisa Guilhou

La pêche colective !

Nous sommes partis à Saint-Jean-Pied-de-Port le 4 novembre 2011, pour notre projet d’IDD  (itinéraire de découverte).Nous avons prit nos bottes et des épuisettes que Sophie Gainsonat du MIFENEC nous a gentiment prêté. Nous avons vu un oiseau qui veut dire qu’il y a des poissons dans l’eau. Nous nous sommes précipités dans l’eau et nous avons pêcher  des : actinoptérygiens , des éphémères, des sangsues, crevettes/gammares, mérites, limnée, larves de Tipules, larves de perles et planaires. A la fin de l’activité, nous avons enlevé et retourné les bottes, puis toute l’eau est tombée. Après avoir pêché, nous avons remplie une fiche de synthèse sur les  animaux que nous avons pêchés et nous les avons observés.

 Valentine Duclos & Justine Dauphin

Le cycle de vie du saumon

I.D.D  sortie :

Le saumon

 

 

Pendant la sortie à St Jean-Pied-de-Port,  qui s’est déroulée le vendredi 4 novembre 2011, nous avons observé une passe à poisson.

Un guide nous a expliqué à quoi sert une passe à poisson

 

 

Le saumon naît en eau douce dans des eaux courantes près des sources, et descend jusqu’à la mer où il vit parfois plusieurs années au canada  puis retourne dans le fleuve dans lequel il est né pour se reproduire.Les œufs pondus à l’automne passent tout l’hiver enfouis dans le gravier,oxygénés par l’eau rapide de la rivière.
L’éclosion a lieu en mars ou en avril, en fonction de la température. Les alevins s’enfouissent alors un peu plus profondément dans le gravier de la rivière, ce qui leur évite d’être emportés lors de la débâcle printanière. Ils y demeurent 5 à 6 semaines, se nourrissant du contenu de leur sac vitellin. À la fin du premier été, les alevins mesurent environ5 cm et prennent alors le nom de tacons. Les tacons sont très semblables physiquement à leurs cousines les truitelles, qui fréquentent les mêmes habitats.

Après une à deux années en rivière, les tacons mesurent environ15 cmet sont prêts à s’en aller en mer. Il semblerait que ce soit à cette période que l’alevin mémorise l’odeur de sa rivière : c’est la smoltification (la capacité à vivre en milieu salé).Ne pouvant sauter un trop haut barrage, ils en sautent 8 petits qui constituent la passe à poisson. Nous avons également eu l’occasion d’admirer deux magnifiques saumons essayant de sauter le barrage.

 

 

Pierre Brébion  /  Aurélien Kuleczka   /           Alexandre Carrère   5eD  

La Passe a Poisson

La Passe à poissons

Nous avons observés une passe à poissons la matinée du vendredi 4 novembre à Saint-Jean-Pied-de-Port qui permet aux saumons de passer un barrage. La passe est composée de plusieurs marches avec de petits murets où se reposent les saumons. Ils remontent la Nive pour se reproduire dans une source qui se trouve dans la montagne. Ils partent de là où ils sont nés jusqu’au Groenland car là-bas se situe la majorité des aliments qu’ils mangent (ils s’engraissent) puis reviennent à leur source de départ pour se reproduire à l’âge de deux ans ou plus. Après nous avons cherché des moyens pour faire une passe à poissons plus évoluée. Nous avons observé un saumon qui essayait de sauter les marches de la passe.  

Matisse Touffet 5ème D

Andrès Sagardoy 5èmeD

Thibault Saint-Cricq 5èmeD